Comment gérer les décalages horaires

Voici mes 8 techniques « secrètes » pour maîtriser les effets du décalage horaire… dit aussi « Jetlag »

Mes 8 secrets pour maîtriser les effets du décalage horaire…

Je viens de relire mon titre et quand j’écris « maîtriser » les effets du décalage horaire je trouve que c’est bien prétentieux, disons plutôt « grandement adoucir la transition temporelle » !

Donc nos biorythmes corporels sont chamboulé et notre corps a son rythme régulier de sommeil qu’il veut continuer comme à son habitude… il veut dormir donc envoi l’hormone du sommeil, la Mélatonine pour enclencher les processus de sommeil, nettoyage et régénération… mais ici à l’étranger ce n’est pas le moment de dormir vous devez prendre une correspondance, trouver votre avion suivant…

Et inversement à un autre moment de la journée, le décalage horaire vous refait le coup mais au lieu de nuit/jour c’est jour/nuit…

Si vous êtes à Bangkok et qu’il est 3h du matin mais que votre organisme n’a pas encore sommeil car à Paris il n’est pas tard, il est juste 21h… Si vous n’intervenez pas rapidement ce cauchemars va durer et ce surajouter à la fatigue du voyage…

Alors qu’elles sont les solutions pour réduire l’impact du décalage horaire sur vous ?

J’ai voyagé dans plus de 25 pays et j’ai expérimenté… et voici les techniques que j’ai retenues et qui m’apportent d’excellent résultats sur le Jetlag :

  1. Ne dormez pas trop dans l’avion ! ainsi vous aurez sommeil et vous endormirez plus vite là première nuit et ainsi cela vous recalera encore plus rapidement. Et arrivée à destination ne vous jetez pas au lit ! Ne faites pas de sieste, tenez le coup jusqu’au soir. Forcez-vous surtout le 1er soir, pour bien être fatigué et ainsi vous aller vous dormir à l’heure locale, à 22h par exemple si c’est votre horaire habituel chez vous. Voici déjà votre 1ère objectif important si vous ne voulez pas subir le décalage horaire durant 8 jours…
  2. Ne mangez pas ou très peu durant le voyage car la digestion en altitude fatigue encore votre corps qui doit gérer ce « stress » supplémentaire.
  3. Buvez beaucoup d’eau et éviter l’alcool, thé ou café qui déshydratent. L’air est très sec dans certains modèles l’avions… Pour votre confort je vous conseille de vous munir d’un micro pulvérisateur d’eau (Evian en fait) pour vous « pschiter » le corps et le visage. Voir aussi gouttes spéciales hydratation pour vos yeux surtout si vous portez des lentilles)
  4. Callez-vous sur l’horaire de votre destination au plus vite en mettant votre montre et téléphone portable à l’heure « future »
  5. Utilisez une fabuleuse découverte quantique récente qui va générer la Mélatonine dès que vous le désirer pour enclencher votre sommeil (1h avant ou moins suivant les personnes). Cette nouvelle technologie naturelle va recaller votre biorythme veille/sommeil très rapidement, de plus votre sommeil va être plus efficace. (Patch Quantique informationnel Lifewave (patch non transdermique : rien ne passe dans votre peau…C’est une solution que j’ai adopté pour chacun de mes voyages…Vous pouvez vous les fournir ici http://lifewave.com/lilou cliquez ensuite en haut à droite sur « Langage »…). Des infirmières travaillant de nuit par exemple ont grandement amélioré leurs vies « de jour » grâce à cette découverte…
    Remarque : auparavant nous avions aussi en homéopathie : Melatoninum 7CH pour les gros décalage horaire mais après vérification les laboratoires Boiron et Weleda n’ont plus la souche permettant de les créer !! Elle a du disparaitre durant des labo une nuit de pleine lune…

    • Pour atténuer l’effet décalage horaire, vous pouvez prendre en homéopathie : Coffea Cruda 9CH et Passiflore Incarnata (Comprimés)
  6. Dès que vous touchez « terre » marchez 10 à 20 minutes avec l’intention de vous harmonisez avec ce nouveau lieu, cette nouvelle « terre », c’est important psychologiquement de le conscientiser… en marchant…
  7. L’eau ! Buvez de l’eau en bouteille de ce pays, cela va aussi aider votre corps à s’adapter à ce nouveau lieu de vie car nous sommes constitué à 75% d’eau et votre cerveau à 85%… imaginez l’impact de l’eau sur vous…
  8. Pratiquez un technique connu par très peu de personnes : la respiration biorythmique. Il s’agit de 7 cycles inspire-expir fait d’une manière particulière, cela se fait différemment du yoga. Cela vient d’un centre d’étude en Amérique du sud…Voici la technique respiratoire des biorythmes :
    Vous vous tenez debout, et vous allez boucher votre narine gauche avec votre pouce (ne pas faire comme en yoga (pression sur l’aile du nez) mais poser tout doucement le pouce pour boucher votre narine par dessous tout simplement) et là inspirez 7 secondes (ou battements coeur si vous les entendez…) et sans rétention, enlevez votre pouce et expirez par le nez doucement durant 7 secondes (bouche fermée), ensuite même chose avec la narine droite : la boucher avec le minimum de pression car la géométrie de votre nez ne dois pas être modifié.Inspirer 7 secondes, enlevez le pouce, expirez lentement durant 7 secondes par les 2 narines, couche fermé…Ceci fait 1 cycle, vous en faites 7 au total. C’est très rapide à faire. A pratiquer avant 10h du matin de préférence.
Bon voyages…
Logan

Découvrez les photos et vidéos de l’expédition sur le lecteur Mobilytrip ICI ;-) ou si vous préférez un autre affichage c’est ICI

Article écrit à Chiang Maï en Thaïlande

Vous avez aimé cet article ? Alors faites un commentaire et partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Voici mes 8 techniques « secrètes » pour maîtriser les effets du décalage horaire… dit aussi « Jetlag »
3.8 14 votes

Partager :
Pin It

Une réflexion au sujet de « Voici mes 8 techniques « secrètes » pour maîtriser les effets du décalage horaire… dit aussi « Jetlag » »

  1. balia

    Coucou Logan, quelle joie, tu me transportes dans tes voyages…C’est super agréable… MERCI…
    Je ressens énormément ta joie d’enfant et c’est super BON…
    Oui la Loi d’attraction c’est magique, et plus on se « nettoie » plus c’est magique…
    J’ai « enfin » trouvé un abondant et très beau éco-hameau pour y installer ma jolie yourte…
    et mon « voyage » à moi commence sur cette Terre….et pourquoi pas en Inde, bientôt…
    merci pour tes histoires…

Laisser un commentaire